En route vers le Far Ouest...

Publié le 8 Décembre 2012

Le grand jour approche. Le convoyage est prévu ce week end. Mon fils Antoine, responsable Médias, tonton Dédé, responsable technique, et moi même, chauffeur, formeront l'équipage de choc.Pour pouvoir rouler au maximum de jour, nous prévoyons d'arriver sur Amiens le vendredi soir et de reprendre la route le samedi matin, le plus tôt possible.

Première inquiétude. Météo France vient d'émettre une alerte chute de neige sur le Nord de la France pour la nuit de jeudi à vendredi. Espérant que le manteau neigeux disparaisse aussi vite qu'il doit arriver, la décision est prise de maintenir malgré tout ce planning. Croisons les doigts.

Vendredi soir, en Picardie, le temps neigeux a viré à la pluie mais il reste malgré tout des congères à certains endroits. Pourvu qu'il ne gèle pas durant la nuit, sinon ce sera sport...

Samedi matin, peu après 9h, nous arrivons pour prendre livraison du colis. Franck, le vendeur, est surpris de la petitesse de la remorque. Ca doit passer, c'est calculé...

 

Viens, n'aie pas peur petite Aronde, tu auras assez de place pour poser tes ailes...

Viens, n'aie pas peur petite Aronde, tu auras assez de place pour poser tes ailes...

N'étant pas titulaire du permis E, le choix  de la remorque était limité. Mais, celle-ci doit faire l'affaire.

L'Aronde a pour mensurations:

Longueur hors tout, 4.115m

Largeur hors tout, 1.558m

Empattement, 2.443m

Voie AV au sol, 1.225m

Voie AR au sol, 1.250m

Et elle pèse 930kg (même si les filles aiment bien rester secrètes sur ce point)

Le plateau fait 3m x 1.60m pour une charge utile de 1000kg... Donc, sauf surprise, c'est bon.

 

En route vers le Far Ouest...

Gast ! C'est vrai qu'elle n'a rien de trop cette remorque...

Une fois sur le plateau, c'est là que les choses se compliquent. Il s'agit de bien la sangler sans la blesser.

Les sangles dont nous disposons peuvent sans souci immobiliser un camion. Mais, en raison de leurs extrémités à double crochet, il n'est pas si simple de trouver de faciles et sûrs points d'ancrage. Je laisse, sur ce point, agir la science de l'expert Dédé.

Je peux te garantir que tu ne va pas t'envoler tout de suite...

Je peux te garantir que tu ne va pas t'envoler tout de suite...

En route vers le Far Ouest...

Nous voilà prêts à prendre la route.

Le vendeur a un pincement au coeur de laisser partir celle qui a nourri ses rêves pendant 5 années. Ayant d'autres projets, il a fait un choix. Il me transmets donc le relais pour continuer à faire vivre ce petit bout de patrimoine automobile français.

Au revoir Franck et merci de ton accueil.

En route vers le Far Ouest...

La météo est avec nous, même s'il ne fait pas "chi kaud kch'a, hin biloute"... Le temps est correct, il ne pleut pas.

Déjà 11h quand nous prenons la route...

En route vers le Far Ouest...

Stressant d'avoir une auto qui vous colle à un mètre et jamais ne double...

Arrêts fréquents obligatoires.

A chaque fois, l'attelage fait l'objet d'une vérification minutieuse de la part de notre expert...

En route vers le Far Ouest...

Dernier arrêt avant d'entrer en Bretagne. La nuit va bientôt arriver, ça ne m'amuse pas beaucoup...

Voilà, nous sommes finalement arrivés à bon port et sans déboire. Il n'est que 21h30, mais la journée nous a déjà paru interminable. Aussi la décision est précise depuis longtemps, l'Aronde ne descendra de la remorque que demain matin.

Crevés, nous sommes crevés.

Rédigé par Patrice

Publié dans #Mon Auto

Commenter cet article